You are currently viewing Diablo Immortal : malgré les polémiques, le directeur de Blizzard défend le jeu

Diablo Immortal : malgré les polémiques, le directeur de Blizzard défend le jeu

News jeu Diablo Immortal : malgré les polémiques, le directeur de Blizzard défend le jeu

Sorti au début du mois de juin, le jeu vidéo Diablo Immortal a fait parler de lui. En cause, la monétisation omniprésente pointée du doigt par de nombreux joueurs. Une polémique qui n’a pas échappé à Mike Ybarra, directeur de Blizzard, qui s’est exprimé sur le sujet dans les colonnes du Los Angeles Time.

Sommaire

  • “”Comment peut-on donner une expérience gratuite de Diablo ?”
  • “Ne sortir que des jeux sur PC ne sert pas les joueurs d’aujourd’hui”

Depuis sa sortie sur PC et mobiles (iOS et Android) au début du mois de juin, le jeu vidéo Diablo Immortal fait l’objet de nombreuses critiques. Les bonnes s’attardent sur son contenu, son accessibilité pour les débutants et la représentation toujours aussi fidèle de l’univers de la saga sur mobiles. Quant aux mauvaises, elles pointent surtout du doigt le modèle économique : une monétisation trop présente et rapidement nécessaire à quiconque souhaite performer à haut niveau. Dans un entretien accordé au Los Angeles Time, le directeur de Blizzard Mike Ybarra évoque cette monétisation :

Quand nous avons pensé à la monétisation, nous nous sommes demandés “Comment peut-on donner une expérience gratuite de Diablo à des centaines de millions de gens, où ils peuvent littéralement réaliser 99,5% du jeu gratuitement ?

Par ailleurs, le LAT rapporte avoir reçu dans la foulée un e-mail d’un porte-parole de Blizzard indiquant qu’une vaste majorité de joueurs n’y dépensaient pas d’argent. Si Ybarra déclare aussi être au courant des plaintes concernant Diablo Immortal, il répond en soulignant la moyenne de 4,5/5 (18/20) du jeu d’après 110 000 retours. Sous-entendu : les joueurs qui se plaignent ne représentent pas la majorité. Néanmoins, il n’évoque pas le 3,7/5 (14,8/20) de moyenne apporté par plus de 600 000 utilisateurs sur Google Play.

Plus loin dans l’entretien, Mike Ybarra (dont c’est le premier jeu sorti depuis qu’il est devenu directeur de Blizzard) explique qu’il veut faire découvrir les licences (Warcraft, Diablo, Overwatch) à un plus grand nombre de gens :

Mon espoir est de faire évoluer ces franchises dans le but d’apporter d’excellentes expériences de manière plus régulière, mais aussi d’exporter nos univers sur de nouveaux supports. Ne sortir que des jeux sur PC ne sert pas les joueurs d’aujourd’hui.

Une volonté d’élargir sa communauté de joueurs qui s’observe depuis peu. Par exemple, Hearthstone a intégré le mode Mercenaires dont le système de jeu évoque les gatchas sur mobiles. Annoncé au début du mois de mai, le jeu Warcraft : Arclight Rumble reprend l’univers de la saga éponyme avec un titre développé exclusivement pour mobiles avec un gameplay rappelant celui de Clash Royale. Bien évidemment, la sortie de Diablo Immortal et son succès (10 millions de téléchargements et 48 millions de dollars générés au lancement) devraient convaincre Blizzard de rester dans cette voie.

Leave a Reply