des millions de personnes confinées face à une flambée de cas record en deux ans

des millions de personnes confinées face à une flambée de cas record en deux ans
Written by admin

Plusieurs villes chinoises ont demandé aux habitants de rester chez eux en raison d’un pic de cas d’Omicron à travers le pays.

Des millions de personnes étaient confinées dimanche à travers la Chine, le pays ayant enregistré son taux le plus élevé en deux ans de cas quotidiens de coronavirus. La ville de Shenzhen, qui abrite des géants de la technologie tels que Huawei et Tencent, a demandé à ses 17 millions d’habitants de rester chez eux après le signalement de 66 nouveaux cas de coronavirus, a annoncé le gouvernement local, qui a bouclé le quartier des affaires, après avoir déjà fermé les lieux non essentiels et interdit les restaurants ces derniers jours.

A Shangai, métropole la plus peuplée de Chine, les quartiers d’habitation étaient bouclés un à un ainsi que des écoles, des entreprises, des restaurants et des centres commerciaux. Les autorités ont également déclaré dimanche que les gens ne pouvaient pas quitter ou entrer dans la ville sans un test négatif des dernières 48 heures.

Zéro covid ?

Des villes entières du nord-est ont été astreintes au même régime. Yanji, ville de 700.000 habitants à la frontière nord-coréenne, a été entièrement confinée. Et la grande ville de Jilin, dans le nord-est, l’a été partiellement, avec des centaines de quartiers mis sous cloche, a annoncé dimanche un responsable. Les habitants de Jilin, qui ont signalé plus de 500 cas de variante Omicron, avaient terminé dimanche leurs six séries de tests de dépistage obligatoires, selon les autorités locales.

La Chine, où le virus a été détecté pour la première fois fin 2019, a appliqué une politique de tolérance zéro face à l’épidémie. Elle réagit aux foyers épidémiques par des confinements locaux, un dépistage de masse, le contrôle de sa population par l’intermédiaire d’applications de traçage et les frontières du pays restent pratiquement fermées. Mais ce record de cas quotidiens, provoqués par la variante Omicron, met à mal cette approche.

Le maire de Jilin et le responsable sanitaire de Changchun ont été démis de leurs fonctions samedi, ont rapporté les médias d’État, signe de l’impératif politique imposé aux autorités locales pour lutter contre les foyers épidémiques.

.

Leave a Comment