Covid – Omicron : quels sont les symptômes du “super rhume” qui frappent juste après la levée des restrictions ?

Covid - Omicron : quels sont les symptômes du "super rhume" qui frappent juste après la levée des restrictions ?
Written by admin

Le confinement et le port du masque permettent un terrain propice aux infections virales respiratoires une fois les mesures sanitaires abandonnées. Explications.

Depuis le 14 mars, le port du mascarade n’est plus obligatoire fr La Francele passer vaccinal non plus. Une fin des restrictions qui sonne comme un retour à la vie d’avant. Une maxime qui fonctionne pour les activités. Mais qui marche aussi pour les virus.

En effet, la fin des mesures sanitaires coïncide avec le retour en force des virus hivernaux : grippe et gastro-entérite. Dans son dernier bulletin publié le 23 mars, Santé Publique France souligne d’ailleurs “la poursuite de l’augmentation de l’ensemble des indicateurs de la grippe”. Ainsi que “le passage de toutes les régions en épidémie.

A lire aussi :
Covid – Omicron : 145.560 cas positifs de plus détectés en France ce mercredi, plus de 100.000 nouveaux cas quotidiens en moyenne sur 7 jours

Tests négatifs

Un phénomène qui s’explique par une immunité à un niveau historiquement bas selon certains experts. Le confinement et le port du masque ont réduit l’exposition aux virus habituels. Un terrain propice à la propagation des infections virales respiratoires. Et à la pince en particulier.

Un phénomène qui a notamment frappé le Royaume-Uni en fin d’année dernière. Et qui se veut très virulent, actuellement, en Australie.

Les Australiens lui ont même trouvé un nom : le “super rhume”. Une infection virale particulièrement coriace qui se manifeste sous deux formes. La première, comme son nom l’indique, tel un gros rhume avec des symptômes similaires qui peuvent durer plusieurs semaines : maux de gorge, maux de tête, nez bouché, fatigue…

La deuxième, comme une grippe intestinale avec des nausées, des vomissements et des vomissements.

Des symptômes qui rappellent.. le Covid, version Omicron, qui peut prendre différentes formes. Et qui peut expliquer des tests de dépistage négatifs malgré des signes évidents de contagion.

Et qui alimentent le débat au sujet du retour du port du masque. Alors que les contaminations descendu à la hausse.

On craint que la fatigue liée aux vaccins ne cause des problèmes majeurs cet hiver – si les gens ne reçoivent pas un #COVID-19[FEMININE rappel et vaccin contre la grippe.

Avec nos frontières ouvertes, de nouveaux virus entrent dans le pays, dont un “super rhume”, avec des symptômes très similaires au COVID-19. @eddy_meyer #9Actualités pic.twitter.com/NqgO8VsMhm

– 9News Australie (@9NewsAUS) 24 mars 2022

Leave a Comment