Covid-19 : dangerosité, symptômes… 3 questions sur le variant XD, le “recombinant” de Delta et d’Omicron

Covid-19 : dangerosité, symptômes... 3 questions sur le variant XD, le "recombinant" de Delta et d'Omicron
Written by admin

l’essentiel
Dans ses points hebdomadaires dédiés à la situation sanitaire dans le pays, Santé Publique France parle de la variante XD, une souche qui combine une partie du génome de Delta et une autre d’Omicron. La Dépêche du Midi revient en détail sur cette variante.

Il ya eu la variante Delta et son extrême virulence. Il y a eu Omicron, et sa contagiosité accrue, et son petit frère BA.2, aujourd’hui majoritaire en France (73% des contaminations). Voici venu la variante “XD” qui commence à faire parler de lui dans l’Hexagone. Ce “nouveau lieu” fait son entrée dans les points hebdomadaires partagés par les autorités sanitaires.

De nouveau, il n’a en fait que le nom. Le variant XD a en effet été identifié en France par les chercheurs au début du mois de janvier dernier : il était alors connu sous le nom de “Deltacron”, un variant “recombinant” mêlant Delta et Omicron. Le 18 février dernier, les autorités sanitaires affirmaient dans un point épidémiologique vouloir mettre en place une surveillance du variant : “Un recombinant Delta / Omicron fait l’objet d’un suivi renforcé par les laboratoires du consortium Emergen, Santé publique France et le CNR Virus des infections respiratoires”, décrivait alors Santé Publique France. La Dépêche du Midi vous explique en détail comment fonctionne cette variante.

Le variant XD, un “recombinant” ?

Selon les chercheurs, le variant XD qui a été observé porte les mutations de deux variants différents. Commentaire est-ce possible ? Pour expliquer le phénomène des “recombinants”, Santé Publique France explique ainsi qu’une même cellule de notre organisme peut être contaminée par deux variants en même temps, dans une logique de “co-infection”.

A lire aussi :
Covid-19 : Ba.2, Ba.1, Deltacron… quatre questions pour comprendre les combinaisons de variantes et leur dangerosité

Les génomes des deux lignées du SARS-CoV-2 se mélangent. Chez “XD”, “la majorité du génome […] correspond au variant Delta, mais une large portion du gène S correspond au variant Omicron”, explique ainsi Santé Publique France sur son site internet.

Combien de cas de contaminations ont été détectés ?

La variante XD a été détectée pour la première fois en France au début du mois de janvier dernier. Depuis, la propagation de cette variante dans l’Hexagone a été contenue. C’est dans les Hauts-de-France que les cas de contamination ont été les plus nombreux : 20 infections ont été détectées. L’Occitanie n’est pas exemptée : c’est la troisième région de France qui compte le plus de contaminations au variant XD, 9 cas ont été enregistrés jusqu’à présent.

Ce variant XD, qui ne semble pas circulaire de plus en plus d’après les résultats des enquêtes Flash, a ainsi été classé “en cours d’évaluation” par @SantePubliqueFr et le CNR des virus des infections respiratoires.

3/4 pic.twitter.com/qjVSCUXadm

— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) 28 mars 2022

Au total, selon les dernières données communiquées par Santé Publique France, “54 cas d’infection par le variant XD” ont été signalés dans le pays : les personnes infectées étaient âgées en moyenne de 32 ans.

Faut-il s’en inquiéter ?

La variante XD a été classée “en cours d’évaluation” par les Centres nationaux de référence (CNR) pour la lutte contre les maladies transmissibles ainsi que par Santé Publique France : “Il est difficile de prédire quelles seront les caractéristiques d’un tel recombinant par rapport aux deux variants parentaux et d’anticiper son impact en santé publique”, affirmant à ce sujet les autorités sanitaires françaises.

Cependant, sur les 54 personnes qui ont été infectées par le variant en France, seules trois d’entre elles ont été hospitalisées. Globalement, les symptômes diffèrent quelque peu des cas d’infections par Omicron : la perte de goût et d’odeur est ainsi plus fréquente pour cette variante.

Leave a Comment