You are currently viewing Christophe Laporte en dehors des clous ?

Christophe Laporte en dehors des clous ?

Très en vue lors du Tour de France aux côtés de Wout van Aert, Christophe Laporte a une position très claire sur le dopage.

La Jumbo-Visma tient sa revanche. Deux ans après avoir vu Tadej Pogacar renverser le Tour de France dans le dernier contre-la-montre et priver Primoz Roglic d’un succès qui lui s’est acquis, la formation néerlandaise tenant son premier sacre sur la Grande Boucle. Une victoire aux allures de triomphe tant que les coureurs de la Jumbo-Visma ont écrasé la course. Grâce à Jonas Vingegaard donc, mais également Wout van Aert, omniprésent tout au long des trois semaines, et même Christophe Laporte, qui a arrêté le cyclisme français un Tour sans la moindre victoire d’étape en levant les bras à Cahors lors de la 19e étape.

Cette domination n’a pas manqué d’éveiller les soupçons, de nombreux suiveurs se révèlent trop beau pour être vrai. Les coureurs de la Jumbo-Visma n’ont d’ailleurs pas échappé aux questions sur le dopage. « Je sais bien que certains ne croient pas à nos performances. Ces derniers jours, il y a eu beaucoup de critiques, c’est toujours pareil, le coureur qui gagne le Tour, personne n’y croit jamais. Le cyclisme a du mal à laver son image, c’est malheureux », a attribué le Français, affecté par ce soupçon.

Quid des cétones ?

« J’entends ce qu’on dit sur moi : « Laporte, il n’avançait pas et maintenant, il gagne sur le Tour « », at-il regretté. Christophe Laporte a rejoint la formation Jumbo-Visma l’hiver dernier après sept saisons à la Cofidis. Mais malgré cette signature au sein d’une formation néerlandaise qui n’a jamais adhéré au MPCC (Mouvement pour un cyclisme crédible), le Varois n’a pas quitté le Mouvement, restant engagé à titre individuel. Deux autres coureurs de l’équipe Jumbo-Visma, comptent parmi les adhérents du MPCC malgré la position de la Jumbo : le Belge Tiesj Benoot et le Néerlandais Sam Oomen.

Ce fut longtemps le cas de Tom Dumoulin, mais ce dernier a quitté le MPCC au moment du confinement. « Le mouvement prétendait être là pour la santé des coureurs, mais rouler Paris-Nice était le risque sanitaire numéro 1 et ça leur convenait », avait-il déploré. Surtout, « ce serait hypocrite d’y rester », avait-il admis. La faute aux cétones suite à la Jumbo-Visma a recours et dont le rouleur néerlandais ne voulait pas se passer. Et ce alors que le MPCC souhaite leur interdiction et exige de ses membres qu’ils ne les utilisent pas. « Considérant que les cétones peuvent améliorer les performances, mais aussi qu’elles présentent potentiellement un danger pour la santé des coureurs qui les utilisent, en raison des effets secondaires, cette substance pose un problème et entraîne de poser un problème de façon encore plus caractérisée à l’avenir si aucune décision ferme n’est prise », a indiqué le MPCC sur le sujet. Reste à savoir si Christophe Laporte respecte cet engagement ou profite de l’hypocrisie dénoncée par Tom Dumoulin…

Leave a Reply