Cette photo de Mars prise par Curiosty intrigue la NASA

photo-mars
Written by admin

La NASA a publié une photo pour le moins perturbante de la surface de Mars. On peut y voir une “porte” dans la roche martienne.

Si l’on parle beaucoup du rover Perseverance, présent sur Mars depuis près d’un an, Curiosity est toujours en activité sur la planète rouge. Dévalant les mètres de régolithe dans la poussière martienne, le rover continue sa route et prend différents clichés de la planète. L’un des derniers en date a d’ailleurs retenu l’attention de la NASA, qui en charge de la mission.

En effet, sur ce cliché, on peut apercevoir une « porte » dans la roche martienne. Publiée le samedi 7 mai dernier, cette photo de Curiosity montre dans le fond une ouverture de forme rectangulaire, qui semble faire plusieurs mètres de haut. De par nos perceptions bien humaines, cette dernière fait évidemment penser à une porte.

Pas de porte secrète trouvée sur Mars, du moins pas encore

Mais selon les premiers experts qui se sont penchés sur les clichés, les petits hommes verts ne sont pas à l’origine de cette porte « vers un monde secret et souterrain » comme le prétendent pourtant certaines théories. En effet, il s’agit très certainement d’une simple faille faite dans la roche. Selon nos collègues de Ciel et Espace, il pourrait s’agir d’un éboulement résultant des multiples fractures présentes dans la roche.

Selon Eric Bottlaender, journaliste spécialiste des questions spatiales, il s’agit seulement « d’une cassure dans les sédiments de la zone, très variée » explique-t-il sur son compte Twitter.

Si cette découverte ne devait donc pas changer grand-chose au cours de la mission de Curiosity, il est bon de rappeler que ce n’est pas la première fois que le grand public se fait avoir par de tels clichés. En effet, sur notre satellite qu’est la Lune, la sonde chinoise Chang’e 5 avait récemment publié un cliché d’un « lapin » faisant grand bruit à travers le monde.

Paréidolie : voir du connu dans l’inconnu

Il y a quelques années c’était déjà le rover Curiosity qui était au centre des discussions lors de la publication d’une image que certains ont interprétée comme le portrait d’une « cuillère volante ». En réalité il s’agissait d’un morceau de roche taillé et poli par l’érosion au fil des années. Ce phénomène, nommé paréidolie, est très présent dans l’analyse de clichés spatiaux.

Notre cerveau, désorienté par le manque de repère connu, va chercher à trouver des formes qui lui parlent. Il va trouver des correspondances dans les formes d’un rocher avec un lézard, un lapin ou même, le visage de Jésus. Ce phénomène bien connu du monde scientifique peut être observé au quotidien en fixant les nuages. Après quelques secondes d’attention, le cerveau humain va dégager des formes de cette masse blanche, et il sera très difficile de ne plus les voir par la suite.

Leave a Comment