You are currently viewing Cac 40 : Malgré la chute du CAC 40, l’engouement des Français pour la Bourse reste intact

Cac 40 : Malgré la chute du CAC 40, l’engouement des Français pour la Bourse reste intact

(BFM Bourse) – La reflétée sur les marchés n’a pas dissuadé les investisseurs particuliers de passer à l’action. Entre avril et juin, ce sont plus de 900.000 investisseurs particuliers qui ont réalisé un achat ou une vente sur les marchés actions, selon la dernière enquête de l’Autorité des marchés financiers.

Les investisseurs particuliers sont restés très actifs sur leur PEA ou compte-titres malgré un contexte qui n’incite pas à se lancer tête baissée dans les actifs risqués. Sur le deuxième trimestre, les marchés financiers ont en effet souffert des craintes d’une régression alors que les banquiers concernés sont à la manœuvre pour maîtriser une inflation au plus haut depuis des décennies.

Au deuxième trimestre 2022, ce sont pourtant 931.000 investisseurs particuliers qui ont réalisé un achat ou une vente sur les marchés actions, selon la 7ème édition du Tableau de bord des investisseurs particuliers actifs publié par l’Autorité des marchés financiers (AMF). C’est autant qu’au deuxième trimestre 2021 (934.000) et au quatrième trimestre 2019 , qui avait été marqué par l’introduction en Bourse de la Française des Jeux, suscitant l’engouement des Français pour la Bourse. Et c’est 138.000 investisseurs particuliers de plus qu’au 1er trimestre 2022.

Plus de vendeurs que d’acheteurs

Entre avril et juin, 599.000 investisseurs particuliers ont acheté des actions, un niveau qui se maintient dans la fourchette haute des trimestres précédents. En revanche, le net réplique du CAC 40 sur la période a alimenté le cortège des vendeurs. Entre une inflation élevée et une récession imminente, les marchés boursiers ont particulièrement souffert au cours du deuxième trimestre 2022. Sur la période, les vendeurs ont logiquement donc pris la main et étaient au niveau “record” de 639.000 contre 599.000 acheteurs. Le solde acheteurs-vendeurs ressort ainsi en territoire négatif.

Quant au nombre de nouveaux investisseurs, il est resté relativement élevé à 64.000, mais s’est inscrit en baisse par rapport au premier trimestre. Le nombre de transactions effectuées par des particuliers sur des actions est resté stable par rapport au premier trimestre, à 10,82 millions.

Les données relatives aux Exchange Traded Funds (ETF) – ces produits financiers permettant généralement de répliquer la performance d’un indice – au titre du trimestre écoulé seront publiés car faisant “l’objet de vérifications”, précise l’AMF.

Sabrina Sadgui – ©2022 BFM Bourse

Leave a Reply