Bactérie E. coli : quels aliments présentent des risques et commentent les limiteurs ?

Bactérie E. coli : quels aliments présentent des risques et commentent les limiteurs ?
Written by admin

Alors que deux enfants sont morts de la bactérie E.Coli, les autorités sanitaires ont alerté ce week-end sur cette bactérie pouvant provoquer des syndromes hémolytiques et urémiques.

Ce samedi 12 mars, Santé publique France a alerté sur la hausse des cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU), causé par la bactérie Escherichia coli. Un deuxième enfant est décédé et SPF rapporte que “26 cas de SHU ou infection grave, liés à des bactéries E. coli présentant des caractéristiques similaires, ont été identifiées”, au 11 mars.

Qu’est-ce que cette bactérie ?

“Escherichia coli (E. coli) est une bactérie qui réside dans le tube digestif de l’homme et des animaux à sang chaud“, indique l’Institut Pasteur. Si la majorité des souches de E. coli sont inoffensives, certaines présentent en revanche des dangers pour l’homme et peuvent engendrer des sanglantes et produire “une puissante toxine” à l’origine du syndrome hémolytique et urémique, évoqué ci-dessus.

Si les infections chez les adultes sont aussi possibles, les infections sont à surveiller très particulièrement chez les enfants. Le SPF recommande une vigilance particulière “chez les enfants de moins de 16 ans et les personnes âgées”. Par ailleurs, l’Institut Pasteur souligne que l’incidence de l’infection “atteint son maximum chez les enfants de moins de 3 ans.”

Dans quels aliments peut-on la trouver ?

Les souches de E. coli, pouvant être à l’origine d’intoxications alimentaires peuvent se trouver dans les produits animaux (viande ou produits laitiers) mal cuits ou consommés crus. Des risques peuvent également survenir du côté des fruits et légumes frais, ayant été en contact avec des ECEH (E. coli entérohémorragiques).

Comment se prémunir contre l’infection à travers l’alimentation ?

Plusieurs recommandations pour éviter d’être infecté par la bactérie sont à connaître. Santé Publique France les rappels dans son communiqué.

Concernant les produits animauxparticulièrement la viande de bœuf, il est donc recommandé de les cuire à cœur et de ne pas les consommer rosés.

En ce qui concerne les produits laitiers à partir de lait cru, il est déconseillé de les faire consommer à des enfants de moins de cinq ans et il est recommandé de privilégier “les fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, gruyère, Beaufort), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé “.

Les préparations à base de farine doivent aussi faire l’objet d’une certaine vigilance. Il est ainsi recommandé de ne pas consommer de pizza, pâte à gâteau, à cookie ou pâte à tarte crue ou pas assez cuite.

Pour ce qui est des plats cuisinés ou de vos restes alimentaires, attention à les mettre rapidement au frais et à les consommer rapidement.

Les autres précautions

En dehors de l’alimentation, d’autres mesures préventives peuvent être adoptées pour éviter toute infection. Par exemple, outre le fait de bien se laver les mains, Santé publique France rappelle qu’il est préférable d’éviter le contact entre les enfants de moins de 5 ans et les animaux comme les vaches, moutons, chèvres etc.

Il ne faut pas non plus boire de l’eau non traitée ou filtrée, telle que l’eau d’un lac ou d’un torrent et veiller à bien nettoyer les ustensiles de cuisine et le plan de travail.

Leave a Comment