You are currently viewing Alaphilippe, le gros tacle de Marion Rousse

Alaphilippe, le gros tacle de Marion Rousse

Marion Rousse a visiblement toujours en travers de la gorge la décision de la QuickStep de ne pas sélectionner Julian Alaphilippe pour le Tour de France.

Loin du Tour de France, Julian Alaphilippe n’en est pas moins en passe d’épingler un dossard. Le double champion du monde tricolore fera en effet son grand retour à la compétition, samedi, à l’occasion du Tour de Wallonie. Sa course de reprise, un mois après sa participation aux championnats de France et surtout trois mois après sa violente chute lors de Liège-Bastogne-Liège. Ce retour en « France » n’avait pas suffi à convaincre Patrick Lefévère et les dirigeants de la QuickStep, qui avaient décidé de ne pas le retenir pour le Tour de France.

Lire aussi : Pogacar passe aux aveux

« J’ai besoin d’un peu de temps, mais oui, je comprends. C’est difficile à encaisser car j’ai travaillé dur pour ça. Je suis parti en scène en Sierra Nevada à peine plus de trois semaines après ma chute. Si je n’avais pas pu penser faire le Tour, jamais je n’aurais repris l’entraînement aussi tôt. Mais je le redis : je comprends le choix de mon équipe »avait expliqué le natif de Saint-Amand-Montrond, visiblement conscient de son état de forme précaire.

Si Patrick Lefevere nous écoute…

« On ne va pas se mentir, ç’a été très dur pour nous et pour notre sponsor de ne pas le sélectionner pour le Tour cette année car il est double champion du monde, français et extrêmement populaire, a de son côté récemment nommé Patrick Lefévère. Il y a peu, il a dit à son ami et coéquipier Dries Devenyns : ‘finalement, heureusement que je ne suis pas sur le Tour cette année sinon je claquais au bout de huit jours.’ Notre choix de ne pas l’avoir sélectionné semble donc justifié. » Cette justification ne semble toutefois pas avoir convaincu Marion Rousse.

Lire aussi :Le gros coup de gueule de GauduFiasco honteux en vue sur le TourFrance TV : La polémique enfle sur le Tour

Présente sur le plateau de l’émission Vélo Club à l’issue de la 17e étape, la compagne de Julian Alaphilippe a en effet glissé un tacle à destination de Patrick Lefévère lorsqu’il a été question du Tour de France 2023 et des premières étapes qui pourraient être favorables au puncher français, selon Christian Prudhamme, le directeur du Tour de France. « Si Patrick Lefevere nous écoute, le message est passé… », at-elle lancée à destination du grand patron de la Quick-Step. Une petite phrase qui n’a pas manqué de faire réagir son compère Laurent Jalabert. « Ça, c’est un tacle ! », at-il soufflé, visiblement amusé.

Leave a Reply