Aïn. Les Aindinois Jérémy et Fanny en demi-finale de Pékin Express

Aïn.  Les Aindinois Jérémy et Fanny en demi-finale de Pékin Express
Written by admin

Le couple aindinois « rêveur » va-t-il décrocher la finale de Pékin Expressl’émission de M6 ?

Si au tout début, le but pour eux était de ne pas quitter le jeu les premiers, ce qui « n’aurait rien changé entre nous, on est trop soudé pour ça », Jérémy et Fanny se sont promis de ne pas abandonner. Et ils sont en demi-finale : « Pékin Express, ça ne peut pas se résumer, il faut le vivre pour réaliser la difficulté du jeu […]. On n’a jamais visé les amulettes pour la somme qu’elles représentent, mais pour le côté immunité […]. On « ira jusqu’au bout, malgré les alliances réalisées contre nous. »

Pour le couple, « déjà très soudé, très complémentaire avant l’aventure » rien n’a changé, mis à part un peu de fatigue, de stress et beaucoup d’humanité.

Une aventure humaine

Et pour cela, les deux rêveurs sont prêts à perdre leurs précieux temps. C’est ainsi qu’ils se sont arrêtés en pleurs lorsque le papy d’Axel s’est écroulé dans le désert (jeudi dernier, NDLR) « C’était sincère. On était vraiment tristes. On s’attache très facilement et à ce moment-là, c’est atroce. On entendait Axel crier : “Mais papy, arrête !” Jean-Claude (le papy, NDLR) a donné tout ce qu’il pouvait. C’était très très dur, ça nous a brisé le cœur. »

S’arrêter, ils le font aussi pour rendre hommage à leurs chauffeurs : « Pour nous, Pékin Express, c’est juste une aventure humaine. Lorsque des personnes, qui consacrent deux ou trois heures de leur temps à nous conduire sur des kilomètres qu’ils n’auraient pas fait nous demander de prendre une photo avec eux, on ne peut pas refuser ça, ce n’est humainement pas pensable pour nous. Alors, oui, on a des fois perdu du temps à prendre une photo avec une équipe. Mais honnêtement, ça leur faisait tellement plaisir, c’est notre façon à nous de les remercier. »

Et pour la demi-finale ? Ils vont tout donner. Il y aura d’ailleurs un parcours en tyrolienne à 150 km/h. « Jérémy adore ça mais il savait que moi j’avais le vertige. » Fanny n’a pas voulu « lui gâcher ce moment » et l’a fait pour lui, pas pour Pékin Express vraiment pour lui ».

Et après ? Le couple envisage fortement de repasser en Jordanie, étape très difficile, à part la nuit dans le désert, « la plus belle nuit qu’on ait passée dans le jeu et peut-être même de notre vie ». Ils ont également apprécié « les gens des Émirats arabes unis » qu’ils ont trouvés « tellement humains et adorables ».

Demi-finale de Pékin Express avec Jérémy et Fanny, ce jeudi 7 avril, sur M6, à 21 heures.

Leave a Comment