3 ans de prison ferme pour l’ex-footballeur Tony Vairelles

3 ans de prison ferme pour l'ex-footballeur Tony Vairelles
Written by admin

Le tribunal correctionnel de Nancy a rendu sa décision dans l’affaire de la fusillade de la discothèque « Les Quatre As », qui l’avait occupé durant une semaine à la mi-mars. Fabrice, 55 ans, et Tony Vairelles, l’ancien joueur de football de l’ASNL, 49 ans, ont été reconnus coupables de violences aggravées et ont été condamnés à 5 ans dont 2 ans avec sursis, ainsi qu’à une interdiction de détenir ou porter une arme d’une durée de 5 ans.

Les deux hommes, qui écopent donc de prison ferme pour une durée de 3 ans ferme, n’étaient pas présents lors du rendu de la décision du tribunal.

Le mandat de dépôt n’a pas été prononcé à l’encontre des deux frères, mais s’ils ne font pas appel, ce qui semble peu vraisemblable, Fabrice et Tony Vairelles vont être, pour l’heure, dans l’obligation de retourner en prison dans les prochains mois. Ayant effectué respectivement 5 mois et demi et 5 mois de détention provisoire, il leur reste en effet plus de deux ans ferme (limite maximale pour bénéficier d’un aménagement de peine) à purger.

Les deux plus jeunes frères, Jimmy, 41 ans, et Giovan, 30 ans, écopent, eux, d’une peine de 3 ans dont 2 avec sursis, avec également cette interdiction de porter et de détenir une arme pour 5 ans.

En mars, au terme de ses réquisitions, François Pérain, le procureur de la République de Nancy, avait requis 3 ans ferme à l’encontre de Fabrice et Tony Vairelles et 6 mois ferme pour les deux plus jeunes frères. Il n’avait pas requis de mandat de dépôt.

Conseil des quatre frères Vairelles avec son collègue Me Frédéric Berna, Me Virginie Barbosa s’est refusée à tout commentaire à la sortie de la salle d’audience.

Poursuivis également pour des violences aggravées commises sur Jimmy et Giovan Vairelles, trois des videurs des « Quatre As » ont été reconnus coupables : Carlo di Napoli et son frère Baldassare, tous les deux 57 ans, ont été condamnés à 4 mois avec sursis et Peter Gerdum à 3 mois avec sursis. Le parquet n’avait requis que la condamnation du dernier nommé, estimant que les deux frères pouvaient, eux, bénéficier de la légitime défense.

Le dimanche 23 octobre 2011, vers 3 h du matin, trois videurs de la discothèque « Les Quatre As », à Essey-les-Nancy, avaient été blessés par balle. Interpellés, mis en examen pour tentative d’assassinat et écroués en provisoire, les quatre frères Vairelles avaient été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire au printemps 2012. Ils ont toujours nié être armés et avoir tiré le moindre coup de feu.

Leave a Comment