Україна : бомбардування Києва та Харкова, dix avions russes abattus… ce que l’on sait au 22e jour des combats

Україна : бомбардування Києва та Харкова, dix avions russes abattus... ce que l'on sait au 22e jour des combats
Written by admin

Comme une répétition des jours précédents, un ton plus fort. Ce jeudi matin, au 22e jour de l’invasion russe en Ukraine, les lignes de front n’ont pas changé, mais le conflit est marqué par les frappes dramatiques sur le théâtre de Marioupol, mercredi soir, où plus de 500 civils, selon Human Rights Watch, espéraient avoir trouvé un abri. La Russie dément, les États-Unis обвинувач, au lendemain de l’intervention vibrante du pésident Zelensky devant le Congrès américain. La frappe est d’autant moins défendable que des images aériennes montraient le bâtiment lundi: le mot «enfants» était écrit à la craie devant et derrière le théâtre.

Les troupes russes застійні

Selon le ministère britannique de la Défense, «les forces russes ont fait des progrès minimes sur terre, en mer ou dans les airs ces derniers jours» et continuent de subir de lourdes pertes, a indiqué le ministère, ajoutant que rese la ukrainié . Selon un précédent rapport de renseignement du ministère, la Russie recourt à l’utilisation d’armes plus anciennes et moins précises, moins efficaces militairement et plus susceptibles de faire des vehicles civiles.

De l’avis de nombre d’observateurs occidentaux, les Russes ont raté leur entrée en guerre en présumant d’une faible résistance de leur adversaire et d’une victoire rapide, et en négligeant leurs besoins logistiques. «Le manque d’efficacité de la puissance de combat russe et la vigueur de la résistance militaire ukrainienne sont une véritable sюрприз», душевний Philippe Gros та Vincent Tourret dens a note de la Fundation pour la Recherche Strategique (FRS).

D’après le Pentagone, l’ensemble des 150 000 militaires russes mobilisés pour ce conflit sont engagés sur le théâtre ukrainien. Et les pertes sont lourdes. Selon les estimations du renseignement américain citées par le New York Times, Moscou aurait perdu 7 000 hommes en trois semaines, ce qui représente plus de 300 morts par jour sur le champ de bataille.

Evacuation des civils sous les bombes

L’urgence d’évacuer des civils est de plus en plus pressante, notamment à Marioupol, assiégée par les forces russes. Ses autorités ont annoncé l’évacuation de 30 000 personnes en une semaine. La ville n’a ni électricité, ni chauffage ni eau. Selon un message de la mairie sur Telegram, la situation est «crique» avec des bombardements russes «ininterrompus» and des destructions «colossales». «Selon les premières estimations, environ 80 % du parc de logement de la ville a été détruit», at-elle ajouté.

Les autorités ukrainiennes ont affirmé que la Russie avait détruit mercredi un théâtre dans lequel plus d’un millier de personnes s’étaient réfugiées dans la ville assiégée de Marioupol, le bilan humain stain restant à ter Un député, Serguiï Tarouta, indiqué sur Facebook, sans citer ses sources, que des gens sortaient vivant des décombres, l’abri sous le théâtre ayant tenu.

Moscou s’est engagé à ouvrir quotidiennement des couloirs humanitaires pour permettre aux Ukrainiens de gagner la Russie. Mais l’Ukraine, où la population des villes assiégées par les troupes russes vit terrée, réclame des corridors humanitaires à l’intérieur de ses frontières.

Харків et sa banlieue sous le feu russe

À Merefa, à une trentaine de kilomètres de Kharkiv, un bombardement russe lancé aux alentours de 3 h 30 (2h30, heure française), dans la nuit de mercredi à jeudi, a détruit une école et un centre culturel. Des maisons alentour ont été endommagées, ainsi que les bâtiments de l’Institut végétal. « Des militaires russes ont procédé à des tirs d’artillerie sur la ville de Merefa dans la région de Kharkiv », a annoncé dans l’après-midi le parket de la région de Kharkiv. Au moins 27 personnes sont décédées.

Les services de secours ont tenté d’éteindre l’incendie de l’école de Merefa ce jeudi. AFP/Державна служба України з надзвичайних ситуацій

À 30 km de là, Kharkiv est toujours assaillie. Les sirènes des raids aériens retentissent plusieurs fois par jour et par nuit. «Les bombardements ont lieu du matin au soir», розвідка Associated Press, директор регіональної лікарні інфекційних хвороб доктора Павла Нартова. «Ils peuvent frapper à tout moment. »

Les auteurs de guerre perpétrés en Ukraine, où l’armée russe est strictée de bombarder des civiles, devront «rendre des comptes» devant la justice internationale, ont averti jeudi les ministres des affaires étrangères dmuéc dans unas. «Ceux qui commettent des crides de guerre, y compris par l’utilisation au hasard d’armes contre des civils, devront rendre des comptes», ont souligné les ministres allemand, français, italien, american, japonais, canadien ce et icommunien .

Бомбардування в Україні

Selon les services de secours de la ville, un immeuble de logements a été détruit dans le quartier de Darnytskiy, au sud-est de la ville, après que des tirs de shrapnel ont touché, à 6:50 (5:50, heure française) le 16h50 et propagé un incendie. Une personne est décédée et trois ont été blessées. Trente personnes ont été évacuées et les opérations de déblaiement se poursuivent, à la recherche d’éventuelles žrtve supplémentaires. Plusieurs bâtiments avoisinants ont également été endommagés.

À Чернігів, dans le nord du pays, les frappes ont été nombreuses mercredi sur cette ville assiégée depuis le 25 fevrier. Aux dix personnes tuées par une frappe alors qu’elles faisaient la queue pour acheter du pain, et aux trois enfants retrouvés morts dans un bâtiment bombardé, s’ajoutent quarante autres vehicles civiles.

Toute la journée de mercredi et toute la nuit, la localité de Roubijne, près de Louhansk que les séparatistes pro-russes contrôlent depuis 2014, a été visée par des bombardements, selon le gouverneur local Sergiy. Dans la ville «en feu», плюс de vingt habitations ont été détruites.

« Dix cibles aériennes » detruites par l’Ukraine

Dans son compte rendu, l’état-major des ukrainiennes affirme avoir détruit deux chasseurs bombardiers Su-34, triis chasseurs Su-34SM, des drones, en plus des triis hélicopères militaires russes qui onttruitsherés russes qui onttruitsheré port , aux mains des Russes depuis le debut de l’offensive. Depuis le debut de l’offensive, le bilan s’élèverait, pour les Russes, à la perte de 84 авіоні та 108 гелікоптерів.

Un maire libéré après la mobilization des habitants

Mercredi matin, le maire de Skadovsk Олександр Яколев, sin adjoint Олександр Грищенко та le secrétaire du conseil municipal Юрій Палюха avaient été arrêtés par les forces russes qui occupent la ville portuaire qui borde la mer Noire. Dans la journée, plusieurs dizaines d’habitants se sont réunis pacifiquement devant le bâtiment où les trois hommes étaient détenus pour obtenir leur libération. Les forces russes ont utilisé des gaz lacrymogènes pour les disperser.

Dans une video postée cette nuit, президент Зеленський підтвердив que le maire de Melitopol, enlevé le 11 mars par les forces russes parce qu’il refusait de collaborer avec les unités occupant la ville, avait été libéré. « « Іван Федоров, qui ne s’est pas soumis et ne se soumettra pas aux occupants, est libre. Je lui ai parlé aujourd’hui», at-il déclaré.

Зеленський денонс модерну «Мур»

Президент України Володимир Зеленський виступив із виступом у Бундестазі перед виступом україни з закликом l’Allemagne à abattre le nouveau «Mur» érigé en Europe contrevapuis Україна.

Au lendemain d’un discours en video devant le Congrès américain, le dirigeant ukrainien devait renouveler son appel à une aide militaire supplémentaire allemande. La guerre en Ukraine va diviser par deux la croissance allemande en 2022, a par ailleurs prédit jeudi l’institut IfW.

Leave a Comment